L'édito de Jean KUSTER

 

 

 MAI - JUIN 2016 : CAPEX or not CAPEX ?

 


 

 

Quelle situation contrastée ! L’industrie papetière souffre et on le lit bien dans les derniers chiffres de la COPACEL : la production française est tombée à 8 millions de tonnes en 2015, à comparer à plus de 10 millions en 2000.

Les papiers blancs ont bien sûr fortement régressé en volume. Avec les conversions de machines à papier d’impression, dont le papier journal, et les nouvelles machines en commande, on s’attend à une surproduction de papiers pour ondulés (couverture/cannelure) à partir de 2018. Et pourtant, nous faisons face à une forte demande en équipements d’investissements, émanant justement des papiers bruns mais aussi des blancs « spéciaux ». La raison ? Tout simplement l’essoufflement d’équipements installés il y a 25 ou 30 ans et qu’il faut remplacer si l’on veut continuer à produire et fournir le marché !

Bien entendu, cette vague d’investissements (les fameux CAPital EXpenditures ou dépenses d’investissement) ne font pas que « remplacer » mais augmentent aussi les capacités et sont plus économiques à l’utilisation. Contraste donc : oui, on investit dans une industrie globalement en régression !
 

Jean Kuster

voir toute l'actu


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com