L'édito de Jean KUSTER

 


JUILLET - AOUT 2017 :  

 

hygiène et propreté, les secrets de l’habillage performant

 

 

Et qui dit « habillage performant » dit « machine performante » car il est établi que des toiles de formation et de sécherie ainsi que des feutres de presse restant propres avec une perméabilité aussi proche qu’à l’état neuf assurent un haut niveau de runnabilité à une machine à papier, toutes sortes confondues. Dernières nouveautés : pour les toiles de formation, HEIMBACH mise sur «l’hygiène du former » selon le titre de sa dernière publication (magazine Impressive 2/17) et le fait qu’une toile SSB de type Primoselect permette un moindre encrassement et moins de projections.

 

LANKO, dynamique société hollandaise, a développé une gamme de produits chimiques de nettoyage en ligne et durant les arrêts, à la fois efficaces et non nocifs : grand succès y compris dans les bruns, pour les parties former et presses.

 

Chez COLDWATER, un nouveau type de rinceur sous forme d’une tête rotative munie de plus de 10 buses et à une pression supérieure à 150 bar qui scanne efficacement les toiles de formation avec en plus une économie d’eau de plus de 90% par rapport à une rampe HP habituelle.

 

Pour les toiles de sécherie, le japonais AOKI vient de vendre son 1er système de nettoyage en France : c’est un caisson muni de 3 à 4 foils « doux » venant racler avec une légère oscillation la face papier de la toile, sans dommage pour elle. Pour les feutres, la meilleure parade reste l’égouttage au nip avec des feutres adaptés tels qu’ATROMAXX pour les papiers bruns : zéro lavage chimique durant 5 semaines de marche sur une machine large et rapide de couverture/cannelure. Qui dit mieux ?

Jean Kuster

 

 

 

 

voir toute l'actu


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com