L'édito de Jean KUSTER

 

JUILLET AOUT 2016 :

Nuages sombres sur le brun

 

 


La situation dans les papiers pour ondulés (PPO, couverture/cannelure) s’assombrit pour les mois et les années à venir : ce sont environ 1,5 millions de tonnes qui vont venir s’ajouter aux capacités actuelles sur le marché d’ici à fin 2017.

Parmi elles, 2 machines de 9 mètres de laize vont être reconverties de papier journal en PPO, à l’instar de la conversion réussie de Blue Paper fin 2013 : la machine d’ex-Holmen Madrid reprise par le groupe IP et celle d’UPM Schwedt en Allemagne, sur la frontière polonaise, cédée au groupe Leipa. A elles seules, ce seront environ 700 à 800.000 tonnes de PPO en plus.

Bonne nouvelle pour les producteurs de papier journal restant sur le marché et qui font face à une chute d’environ 6-8% de la consommation annuelle, mais mauvaise nouvelle pour les acteurs déjà présents dans le PPO. Les marges vont se contracter : pour survivre, les producteurs vont devoir contrôler leurs coûts, et l’énergie sera le principal levier. Rappel de la règle : 1% de siccité en plus après presses = 4 à 5% de consommation de vapeur économisée ! Comment faire ? Nous consulter : égouttage au nip, doctorage, bacholle, feutres dédiés, capteurs de siccité…

Bonne vacances à tous !

 

Jean Kuster

 

 

voir toute l'actu


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com