L'édito de Jean KUSTER

 


 

MARS - AVRIL 2017 :

 

 

 

et si on oubliait le monde merveilleux de la papeterie ?

 

C’est la question impertinente que je me posais lors de ma semaine de congés, allongé le long d’une piscine au soleil. La pente était bien tentante et il faut bien quelquefois « lâcher prise » pour se reconstituer. Mais le monde « pas toujours merveilleux » de la papeterie se rappelle bien vite à ceux qui prennent un peu de distance avec les problèmes quotidiens. La lutte pour la survie est âpre et ne tolère aucun délai ni retard. Il faut constamment s’interroger sur ses marchés qui changent si vite, ses produits hier recherchés et aujourd’hui déjà en perte de vitesse, ses coûts qu’on pensait maîtrisés et pour lesquels il faut une nouvelle fois rechercher des économies (matières premières, énergie, personnel, maintenance…).

 

Le tout dans l’incertitude permanente du « de quoi sera fait demain ? ». Se remettre toujours en question oui, mais quel effort cela demande ! Alors on se prend à feuilleter les livres sur l’histoire du papier, et on se rend compte que depuis l’avènement de la première machine à papier en continu au début du XIXème siècle, les innovations et changements se sont succédés à un rythme soutenu.

 

Donc, rien de bien nouveau, à part peut-être ce changement dans la balance, avec de moins en moins de papiers blancs, vecteurs de l’écrit, et de plus en plus de papiers bruns, pour emballer les marchandises. En soit, un immense changement. Bonne suite…

 

Jean Kuster

 

voir toute l'actu


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com